/

lyrics

Je suis la sonde à la dérive
Un voyageur dans le silence
Un contemplateur du vide.
Mes capteurs, sans défaillance,
Depuis des centaines d'années
Enregistrent, condamnés
La stellaire invraisemblance.

Passivement amarré à ma géodésique
Immobile sur une sinistre trajectoire
J'entame mon voyage pégasique
Vers l'intérieur du trou noir.
L'horizon s'approche, et bientôt
Je ne suis plus qu'un rouge memento
Pour le monde extérieur,
Fantôme parti vers l'ailleurs.

Je poursuis plus avant ma chute
Dans le noir de l'étoile
Et observe l'immémoriale
Lumière emprisonnée
Qui gémit et retombe endeuillée
De la mort d'un soleil sans but.

L'espace inexorable s'écoulant,
J'aperçois au centre un point singulier
Ses doigts minuscules pinçant
Le tissu de l'espace-temps chiffonné
En déchirent les fils arithmétiques,
Entraînant avec eux ma nef électronique.

Mes circuits s'étirent en spirale
Je ne suis plus qu'un long filament
Déchiré par le trou qui m'avale
Vers un horizon plus blanc.

credits

from Trou Noir Metal (Verschlimmbessern), released May 20, 2015

tags

license

all rights reserved

about

Edremerion Lille, France

contact / help

Contact Edremerion

Streaming and
Download help